Ramassage offert à l'atelier-boutique | Livraison gratuite pour les achats de plus de 60$
Ramassage gratuit à l'atelier-boutique.
Livraison gratuite sur les achats de 60$
×

Mon panier

Votre panier est vide.

Chaque année, Léandre et moi allons en forêt pour choisir un sapin de noël qui est à la fois bien touffu et qui ne semble pas avoir de grandes chances de survie

– Parce qu’il se trouve sur un sentier à aménager

– Parce qu’il est encerclé de manière trop étroite avec d’autres arbres qui lui cachent la lumière

… ou toute autre raison!

C’est rapidement devenu notre petite tradition et un moment spécial en forêt lorsque vient le temps de préparer le temps des fêtes… et de se mettre dans le mood!

…puis vient janvier et le moment de défaire le sapin. À ce temps-ci de l’année, je ne peux m’empêcher de ressentir un brin de culpabilité d’avoir coupé un arbre vigoureux pour une aussi petite période que le temps des fêtes!

J’ai donc commencé à revaloriser mes sapins de noël en sélectionnant les différentes parties de l’arbre pour différents usages:

  • Les pousses de l’année (celles qui sont tout au bout de chaque branches et qui sont les plus tendres) sont mises de côté pour les faire sécher et en faire de délicieuses tisanes comme notre tisane SUR LES PISTES
  • Les pousses un peu plus vieilles (mais qui sont encore bien tendres et vertes) sont gardées de côté pour faire du sirop de sapin (recette ci-bas)
  • Et enfin, le reste du sapin qui est moins beau est coupé en morceau et brûlé à notre prochain feu entre amis, dans la cour, où on en profite souvent pour servir un délicieux mojito au sapin de noël!

** Il est important de s’assurer que vous avez bien un sapin baumier et que s’il a été acheté, il provient d’une culture biologique. Ici, j’ai utilisé un sapin baumier sauvage provenant de notre lot!

** Si tu n’as pas fait de sapin cette année, il est toujours possible de faire une cueillette responsable des pousses de sapin! Voir l’article sur la cueillette éthique

** Question d’identification, les aiguilles de sapin son plates et ne roulent pas entre les doigts. Ils ont deux lignes blanches bien visibles à l’endos de l’aiguille.

Recette – Sirop de sapin

Donne environ 2,5L – assez pour en donner à la famille et les amis!

INGRÉDIENTS
  • 25g de jeunes branches de sapin baumier (sauvage ou bio) fraîches

  • 2 kg de sucre blanc

  • 1L d’eau

  • Une touche de jus de citron

 
 INSTRUCTIONS
 
  1. Poser vos branches de sapin dans une casserole et ajouter l’eau

  2. Couvrir et faire chauffer à feu moyen (attention, ne pas bouillir!)

  3. Dès que l’eau commence à frémir, baisser à feu doux. Laisser infuser le mélange à chaud de 30 minutes à 1h. Laisser le couvercle pour qu’il n’y ait pas trop d’évaporation

  4. Filtrer le mélange et récolter le précieux liquide.

  5. Assure-toi qu’il te reste encore 1L de liquide. Au besoin, ajoute un peu d’eau.

  6. Remettre le liquide dans la casserole rincée et ajouter le sucre

  7. Faire chauffer doucement tout en brassant jusqu’à ce que le sucre soit parfaitement dissout

  8. Ajouter une touche de jus de citron

  9. Verser à chaud dans les contenants choisis et refermer le bouchon

 
 ** Tu peux aussi faire macérer ton sapin baumier à froid, en le coupant en petits morceaux et en le laissant macérer dans l’eau, au réfrigérateur, pendant 24h. Filtrer et continuer à partir de l’étape #6. Le résultat sera beaucoup plus délicat!
 
 ** Avec cette recette, tu peux faire n’importe quel sirop, en t’assurant de respecter les proportions 2 parts de sucre pour 1 part d’eau. Il suffit de remplacer le sapin baumier par une autre plante aromatique de ton choix!
 

** Si tes contenants étaient bien propres, que tu as versé le contenu à chaud et tant qu’il n’est pas ouvert, le sirop peut être conservé à température pièce. Se conserve 3 mois au réfrigérateur après l’ouverture. Tu pourras l’utiliser pour tes cocktails festifs ou à la manière du sirop d’érable, sur tes crêpes ou dans tes recettes de desserts!

Recette – Mojito au sapin baumier

pour 1 verre

  1. Mettre quelques glaçons dans le verre
  2. Ajouter l’équivalent d’un shooter de: sirop de sapin, jus de citron et d’alcool fort au choix (j’aime beaucoup utiliser le sirop de sapin avec le rhum brun ou un de nos sublimes gin québécois) les possibilités sont infinies!
  3. Remplir le reste du verre de soda ou d’eau pétillante (au goût)
  4. Décorer d’une branche de sapin

Et voilà, tu as en main tout ce qu’il faut pour revaloriser ton sapin de noël en l’intégrant à tes boissons festives. C’est ma manière à moi de limiter le gaspillage et d’utiliser l’arbre, sans chichi et sans pertes! Bon dé-sapinage !

Quelques autres idées pour cuisiner ton sapin de noël
  • Infuser les aiguilles fraîches dans du miel pour en faire un miel casse-grippe expectorant

  • Infuser les aiguilles (fraîches ou séchées) dans du vinaigre pour une touche résineuse dans tes vinaigrettes

  • Utiliser les aiguilles (fraîches ou séchées) pour assaisonner les repas salés

  • Récupérer les aiguilles, les sécher et les broyer pour aromatiser des biscuits et des desserts

Illustration de valériane en fleurs sur fond beige
Fiches de plantes

Valériane

Lavande
Fiches de plantes

Lavande

Shiso
Fiches de plantes

Shiso

Illustration d'une ombelle d'aneth en graines sur fond beige
Fiches de plantes

Aneth